LIens Utiles - presse


Regard scientifique sur les manipulations vertébrales

Selon la définition internationale, la manipulation vertébrale est une manœuvre dite de haute vélocité et de courte amplitude. Elle est effectuée dans une amplitude non-douloureuse, respectant l’intégrité articulaire. Elle agit directement sur la vertèbre à partir de bras de leviers courts. Le mode d’action des manipulations sur le segment intervertébral se caractérise par quatre éléments concomitants et simultanés :

  • un mouvement segmentaire d’une vertèbre par rapport à l’autre
  • une dépressurisation discale
  • un écartement des articulations inter apophysaires postérieures accompagné d’un phénomène de cavitation
  • un étirement vif des mécano-récepteurs articulaires et musculaires notamment des fuseaux neuromusculaires.

Les conséquences cliniques sont multiples et découlent de l’action biomécanique décrite précédemment. Elles se caractérisent par une diminution des contractures musculaires par modulation centrale de l’activité des moto neurones, un gain de l’amplitude articulaire, une augmentation du seuil de tolérance à la douleur par modulation centrale et périphérique, une diminution des contraintes mécaniques exercées lors du processus inflammatoire, une amélioration de la capacité motrice et de la proprioception ainsi que par une répercussion sur le fonctionnement réflexe du système nerveux autonome. Les manipulations vertébrales font l’objet de recommandations par la plupart des agences de santé nationales et internationales.

 

En savoir plus: